Grundig

La société Grundig a démarré après la seconde guerre mondiale à l'initiative de Max Grundig (1908-1989) afin de produire des instruments de réparation radio. Ensuite, il étend sa production avec des récepteurs TSF, fabriquant le "Heinzelmann" en 1946 et le "Grundig Boy" en 1950 et qui fut l'une des toutes premières radios portatives modernes à lampes. En 1951 les premières TV Grundig sortent des usines et à cette époque, Grundig est un des plus grand constructeur de radio en Europe avec des divisions à Nuremberg, Frankfurt et Karlsruhe. En 1961, les premiers enregistreurs à bande sont produits à Belfast en Irlande.

En 1972 Grundig GmbH devient Grundig AG et c'est à partir de cette époque que Philips acquière de plus en plus de parts de la société Grundig AG pour finalement en 1993, prendre le contrôle total de la gestion commerciale. Du fait de performances médiocres, en 1998, Philips se retire de la société au profit d'un consortium bavarois. Mais en 2003 c'est la banqueroute pour la société qui vend la division des équipements satellites à Thomson et en 2004 un groupe anglo-turque reprend le Grundig Home InterMedia System (HIS) l'actuelle division électronique.